Documents d'archives présentés par Robert Duguet...

 

 

"Quand le passé n'éclaire plus l'avenir, l'esprit marche dans les ténèbres." Alexis de Tocqueville.

 


 

 

 

 

 

Entrée en service le 15 février 2023:

 

Pierre Broué (1926-2005)

La morale de l'Historien..., par Pierre Broué

"Il y a mille et une manières de lutter pour la Révolution. L’une est de travailler pour approcher le plus possible de la vérité historique, ce qu’on peut appeler, non pas un combat pour une histoire révolutionnaire, mais un combat révolutionnaire pour l’Histoire.

Comme toutes les luttes révolutionnaires, il passe par un travail obscur et souvent fastidieux, la collecte des documents, parfois très longue, parfois vaine, leur reconstitution, leur lecture pas toujours facile, parfois leur traduction, leur compréhension, leur datation, leur commentaire.

Ci-dessus, c’est une énumération de mots, mais dans la vie, ce sont de longues heures de travail, souvent de nuit, dans une lutte contre le sommeil et le conservatisme de la pensée. Le travail épuisant, mais qui apporte de si belles récompenses ! La plus belle : trouver une clé, une arme imparable pour dénoncer un mensonge, démentir une calomnie, restaurer le vrai visage d’une militante ou d’un militant. Cette recherche m’a donné des joies immenses...."

Lettre à Carolina, Pierre Broué, Lutte pour l’Histoire, lutte pour la Révolution, Cahiers Léon Trotsky, Numéro 74, juin 2001 (lire l'intégralité au format pdf)

 


Naviguer dans les Cahiers du Mouvement Ouvrier (CMO)

Jean Jacques Marie lors d'un meeting pour la levée de l'état d'urgence en janvier 2016.

Directeur de publication l'historien Jean Jacques Marie: les Cahiers ont existé en version papier de 1998 à 2019. Aujourd'hui la version numérique a pris le relai. On peut le consulter sur les 2 sites suivants: la publication officielle https://cahiersdumouvementouvrier.org/. Le site marxists.org l'a repris à l'adresse suivante: Cahiers du Mouvement Ouvrier (marxists.org). Ici mon application écrite en php permet la navigation dans les CMO à partir d'une base de donnée unique. L'ajout d'un champ Thésaurus permet d'interroger la base par Auteurs, Pays, Années de publication des documents et par Thèmes. Exemple: "l'anarchisme" ou "la révolution de 1905" ou "l'Ukraine" ou "l'année 1934" ou "les collaborateurs des CMO" ou "les articles de Jean Jacques Marie" ou "les textes republiés ou inédits de Léon Trotsky"...). Parti d'une classification thématique établie par Jean Jacques Marie en septembre 2014, j'y ai ajouté des entrées supplémentaires. L'exploitation de la base de données peut encore être développée et particularisée. Dans le même esprit j'y ai ajouté des pages du type: "L'opposition de gauche (1923-1939)","Les Internationales ouvrières", "le POUM", "Religion, laïcité, corporatisme chrétien"ou encore "Littérature et révolution". A l'heure qu'il est, 1/3 des 1741 entrées de la base ne sont pas encore classifiées avec cette méthode. C'est un travail qui sera terminé progressivement.

 

 

 


Dossier Missak Manouchian et le groupe de l'Affiche rouge

Mélinée et Missak Manouchian

 

Le gouvernement Macron vient de monter une opération d’Union Nationale de défense d’un régime qui prend l’eau de partout en se servant de Manouchian et des 23 du réseau de l’Affiche rouge, fusillés au Mont Valérien le 21 février 1944. Cela relève de l’obscénité. Ils étaient des militants pourchassés par toutes les polices, y compris celle de Joseph Staline, des internationalistes qui étaient venus se mettre sous la protection du mouvement ouvrier français. Ils aimaient la France de la Révolution de 1789 et des Lumières, des droits universels de l'homme. Aragon et le PCF les fait mourir en nationalistes: vous y trouverez le rapport - découvert dans les archives fédérales de la ville de Hanovre R.F.A. - de l'Officier de la Wehrmacht qui commandait le peloton, en particulier ces deux phrases :

"...Pendant le transfert des accusés en camions bâchés au lieu de la mise à mort, ils entonnèrent l’internationale et seule l’intervention énergique des hommes d’escorte les contraignit à se taire. Cette mesure était dictée par des considérations morales, en particulier parce que les passants des rues qui suivaient la colonne de voitures auraient pu entendre ce chant...

Debout, devant les canons des fusils braqués sur eux, ceux des condamnés dont les mains n’étaient pas liées échangeaient énergiquement des saluts communistes en levant le poing droit et tous sans exception, tant que les balles ne les avaient pas contraints à se taire, louaient le parti communiste, l’Armée Rouge, Lénine, Staline et maudissaient le Führer et Pétain."

 

 

 

 


 

Benoit Mély

 

 

 

 

Benoit Mély (1951-2003)

De la séparation des églises et de l'école, mise en perspective historique

Allemagne, France, Grande Bretagne, Italie.

Réalisé à partir de l'édition imprimée de 2004 par les Editions Page Deux (Lausanne)

 

 

Articles retrouvés 11 septembre 2001 : le jour où la question de la laïcité est devenue mondiale Extrait de l'Union rationaliste, Numéro 555, novembre-décembre 2001
 
  Est-ce à l'école laïque de valoriser « le religieux » ? Extrait de l'Union rationaliste, Numéro 560, septembre-octobre 2002.
 
  Hommage à Benoit Mély, par Francis Pallares Carré Rouge, novembre-décembre 2004

 


 

Dossier Révolution allemande (1918-1923)

Paul Lévi (1883-1930)

La publication du livre de Jean Numa Ducange sur la Révolution allemande, "La République ensanglantée" (Armand Colin-2022) m'a amené à répliquer par un article, considérant que cet ouvrage fait la part belle au "conseillisme" allemand, caractérisé par Lénine et Trotsky comme un "gauchisme" tout en minimisant considérablement le rôle du dirigeant fondateur du parti communiste allemand (KPD), Paul Lévi. J'ouvre ce dossier "Révolution allemande" comprenant les documents suivants:

 


 

Pierre Broué et la discussion sur Cuba (1961-1963)

Par Jean Hentzgen, doctorant à Paris I, thèse en cours sur les trotskystes lambertistes de 1952 à 1968.

(publié le 30 mai 2023)

1er janvier 1969: Castro libère Cuba...

 

L'auteur précise que le texte sur Cuba et Broué date de 2010. Il a été publié dans Dissidences n°11. Il avait beaucoup apprécié les documents de Broué, il les trouvait meilleurs que ceux écrits à l'époque par le SI et la SLL. L'article sur Cuba est antérieur à sa thèse Du trotskysme à la social-démocratie : le courant lambertiste en France jusqu'en 1963, soutenue en juin 2019 et disponible sur le site dans la partie Livres et theses.

"Comme militant politique, Pierre Broué a rédigé plusieurs brochures et de nombreux articles. En particulier, nous connaissons l’importance de ses écrits sur le soulèvement hongrois de 1956 et l’évolution de l’Europe orientale. Par contre, au cours de nos recherches au CERMTRI, nous avons découvert l’existence de trois textes absents de ses bibliographies. Datant du début des années soixante, ils traitent de la révolution cubaine. P. Broué les a écrits pour exposer les positions de son organisation - le groupe Lambert - au cours d’une discussion avec d’autres groupes trotskystes. Il s’avère indispensable d’abord de présenter le cadre et le sujet de ce débat. Puis, nous résumerons l’apport des trois textes et examinerons la façon dont s’est achevée cette discussion. Enfin, nous nous interrogerons sur l’importance de ces documents dans l’itinéraire suivi par P Broué ...."

Lire la suite...


 

 

Inédit: la publication des archives de "Rassembler à Gauche" (1992-2002)

La campagne du NON à l'Europe libérale de Maastricht fut menée à l'initiative d'un groupe de cadres de la Gauche Socialiste et de militants communistes en Essonne, avec le soutien du PCF. A l'époque Jean Luc Mélenchon, Maire Noëlle Linneman et Julien Dray faisaient campagne pour le OUI. Cette affiche fut le véritable point de départ de la constitution du Collectif Rassembler à Gauche qui appliqua sa ligne de refus de l'Europe libérale. L'histoire a démontré depuis que l'attente du volet social - justifiant le OUI - ne s'est jamais matérialisé, confirmant que nous avions raison de mener ce combat. Rassembler à Gauche exista, comme unité politique de 1992 à 2003. Les militants qui l'ont fait vivre portaient une exigence, celle d'un Front de Gauche large et démocratique qui devait commencer à se matérialiser à partir de la sortie du Parti Socialiste des militants de l'association Pour la République Sociale de Jean Luc Mélenchon et de la constitution du Parti de Gauche en 2008. Sortis du PS au moment de Maastricht, nous avons contribué avec nos petits moyens, à ouvrir cette voie, face aussi à une Gauche Socialiste, qui à l'époque n'en voulait pas. Ce que les appareils constituant le Front de Gauche de 2008 en feront de cette exigence - principalement PG et PCF -, est une autre question. Nous n'en étions pas comptables. (publié en février 2023)