Pierre Reverdy (1889-1960)

 

 

Mon cher Cadou,
Que ce soit le silence ou que ce
soit la nuit
Que ce soit la lumière ou que ce
soit le bruit
Quand la substance de l'amour
est assez dense
Quand l'amitié plante ses griffes dans l'absence
Rien ne change
Rien ne fléchit
Le moindre signe de l'esprit
En déclenche la renaissance
Par conséquent, soyez le bienvenu toujours dans vos lettres... ...Très amicalement vôtre.

1945

 

(retour à l'index des oeuvres)

(retour à l'index des archives)

 

(Cliquer sur les liens hypertextes dans la colonne Titre)

Titre Auteur Sur auteur Thème Edition Année
 
Pierre Reverdy Cadou, René Guy Reverdy, Pierre (1889-1960) Rougerie (1976) 1946
Un rayon de bonheur Reverdy, Pierre Cadou, René Guy Signes du Temps 1951
Poème de Pierre Reverdy Reverdy, Pierre Cadou, René Guy L'Herne 1961